bandeauSb2020

 

logo ulLogo cnrsLogo amLogo sbLogo
trinomaLogo optitrackLogo jpkLogo biometricsLogo Optitrack2

Ateliers Pré-congrès > Atelier Trinoma

Capture-analyse du mouvement sans marqueurs 2.0 et technologies hybrides: un tournant technologique en 2020 au service de tous les acteurs de la biomécanique
 
Intervenant : Nicolas Long, Trinoma
 
Informations pratiques : Atelier-conférence ayant lieu le lundi 26 octobre 2020 matin.
 
L'inscription à l'atelier sera faite en même temps que l'inscription au congrès via le formulaire du site web (ouverture des inscriptions le 1er juin 2020)
 
Résumé de l'atelier- conférence
L'année 2020 représente un véritable tournant dans les technologies de capture de mouvement avec la disponibilité de technologies avancées sans marqueur « 2.0 » capables d'offrir le même niveau (voire mieux) de précision et de reproductibilité, que les systèmes de capture de mouvement optoélectroniques dits «gold standard». Alors que les technologies sans marqueur existent depuis des années avec des taux de réussite très limités, de nouvelles technologies tirant parti du « machine learning » ont émergé de résultats de recherche il y a quelques années, et sont maintenant disponibles en tant que produits industriels, accompagnés d'études de validation appropriées. Au cours de cet atelier, nous viserons à fournir plus d'informations sur ces solutions, qui s’appuient sur un réseau de caméras vidéo calibrées synchronisées et, pour le traitement, sur le « deep learning » permettant de suivre les mouvements humains 3D de plusieurs sujets de manière cohérente et rapide dans différents environnements.
 
Il est généralement admis par la communauté des chercheurs que les analyses 3D de la cinématique et de la cinétique des activités dynamiques sont essentielles pour étudier la pathomécanique et l'étiologie des troubles cliniques du mouvement, des blessures musculo-squelettiques et des performances sportives. Depuis quelque temps, les chercheurs en biomécanique envisagent un nouveau paradigme où des données précises sur les mouvements humains fourniraient une base pour le diagnostic et le traitement des troubles musculo-squelettiques. La «référence» généralement acceptée pour les calculs cinématiques et cinétiques précis utilise un réseau de caméras infrarouges enregistrant l'emplacement 3D de marqueurs rétro-réfléchissants attachés au sujet et des plateformes de force enregistrant la force de réaction au sol. Ces marqueurs doivent être placés avec précision sur les emplacements anatomiques par un technicien expérimenté car de petites erreurs dans le placement des marqueurs peuvent affecter de manière significative la cinématique et la cinétique articulaires calculées. De manière critique, la répétabilité et la fiabilité du placement des marqueurs sont médiocres. Pour aggraver ce problème, les protocoles expérimentaux prennent du temps et sont souvent limités à un environnement de laboratoire contraint. Par conséquent, très souvent, la collecte de données basée sur des marqueurs / capteurs ne peut jamais totalement satisfaire aux exigences de données reproductibles, fiables, anatomiquement et fonctionnellement significatives pouvant être capturées rapidement dans des environnements complexes.
La capture de mouvement sans marqueur et/ou hybride offre des solutions pour surmonter cette limitation.
 
trinoma
e
Personnes connectées : 1 Flux RSS